Comparatif energies

Le gaz, le pétrole, les granulés de bois (pellet) sont des masses qui doivent être transportées et parfois traverser des continents pour chauffer nos maisons.
Cela coûte en ressources et en argent!

La pompe à chaleur est onéreuse, peu efficace par grands froids, prend beaucoup de place et demande assez bien de maintenance.

Le pellet est certes écologique en respectant l’équilibre CO2 mais en brûlant, il renvoie néanmoins le CO2 dans l’atmosphère!
Avec les panneaux infrarouges HALLER, l’utilisateur profite d’un confort optimal à moindre coût, sans fumée ni CO2 et avec la plus petite empreinte écologique.
Combinés aux panneaux photovoltaïques et bientôt le stockage d’énergie, les panneaux infrarouges HALLER sont la solution parfaite pour la maison écologique et autonome d’aujourd’hui et de demain.

Quelques calculs concrets…

Si on ne tient pas compte de l’installation de panneaux photovoltaïques, le coût du chauffage d’une maison à l’infrarouge coutera sensiblement la même chose que le mazout, le gaz ou même le pellet.

Prenons l’exemple d’un client (Mr. Braha) dont la villa 4 façades, est entièrement chauffée aux panneaux infrarouges. Sa consommation annuelle (2015-2016) a été de 10 000 Kw/h.
Dans ces 10 000 Kw/h on peut tenir compte de 6000 Kw/h pour le chauffage et 4000 Kw/h pour l’éclairage et l’eau chaude.

Une maison moyenne comme celle-là aurait besoin de min 2000 l de mazout par an au prix actuel de 0,55 €/l soit 1100 €/an.
Avec cette quantité de mazout cette maison aurait une consommation équivalente de 4 T de pellets à 255 €/T soit 1020 €/an.
Avec l’infrarouge, cette maison a réellement consommé 6000 Kw/h au prix de 0,20 €/ Kw/h soit 1200 €/an.

Remarques:

  1. On tient compte des prix du mazout actuel (très bas).
  2. On ne tient pas compte d’un entretien annuel ou d’une panne pour le mazout ou le pellet.
  3. La donne change pour l’infrarouge si on installe du photovoltaïque.
  4. Sur le plan écologique, le mazout est loin derrière. Le pellet, même s’il équilibre le CO2, il faut néanmoins le transporter et le livrer et il rejette le CO2 dans l’atmosphère.

Pour l’infrarouge on fonctionne à deux vitesses:

  • Sans photovoltaïque, l’IR pollue tout autant (nucléaire)
  • Avec photovoltaïque, l’IR est plus écologique que n’importe quoi.

En conclusion

Pour peu que les prix du gaz et du mazout montent, l’IR deviendra alors directement plus économique même sans photovoltaïque.
L’infrarouge conviendra facilement pour les maisons passives lesquelles ont besoin de 4 à 6 Kw
L’IR peut être progressif, évolutif car on peut l’installer pièce par pièce en étalant son investissement.
L’IR ne remue pas l’air ni les poussières et est conseillé pour les personnes allergiques.
Au niveau mise en oeuvre, l’infrarouge est alors beaucoup moins couteux et n’abîme pas l’intérieur par des tuyaux de chauffage et autres.